Grippe et méningite : les symptômes qui doivent alerter

Grippe et méningite

Avant de faire apparition chez une personne, la plupart des maladies montrent des symptômes qui doivent nous alerter et qui nous permettent d consulter un médecin, avant de prendre les médicaments adéquats. Les symptômes de la grippe et de la méningite sont à peu près identiques. Mais quels sont ces signes ?

La liaison entre la grippe et la méningite

La grippe est une sorte d’infection causée par un virus qui attaque le système respiratoire et qui se répand dans tout l’organisme. Elle apparaît surtout pendant la saison de pluie. Si l’épidémie persiste, le malade va être de plus en plus faible et peut avoir une infection bactérienne qui peut causer la méningite. La grippe et la méningite sont toutes les deux des maladies bénignes et ayant presque les mêmes modes de transmission. Elles peuvent devenir graves et mortelles chez une personne fragile. Ces maladies peuvent toucher aussi bien les enfants que les adultes.

Les symptômes de la grippe qui doivent avertir

Au commencement d’une grippe, plusieurs symptômes peuvent apparaître. Cette apparition est souvent brutale. La personne peut avoir une bronchite, des courbatures, des douleurs au niveau des articulations ou avoir seulement des maux de tête. Les symptômes de la grippe sont assez caractéristiques. La grippe peut apparaître lorsque la personne tousse ou lorsqu’elle a une forte fièvre, avec une température supérieure à 39°C, ou encore lorsqu’elle est trop fatiguée et qu’il lui est difficile d’avoir du repos. La grippe n’est pas une maladie à négliger, elle peut être dangereuse surtout lorsqu’elle fait apparaître des symptômes qui doivent alerter comme une diarrhée, un vomissement ou encore une forte fièvre. Il faudra alors bien se soigner ou consulter un médecin.

Les symptômes de la méningite qui doivent avertir

Pour pouvoir appeler les secours très rapidement, il est indispensable de connaître les symptômes d’une méningite, à savoir la constipation, la nausée, des maux de tête et les vomissements. La personne peut avoir aussi une raideur au cou et être hypersensible à la lumière. Les adolescents et les adultes peuvent informer de ces signes, ce qui n’est pas le cas des bébés. Ces derniers nous les indiqueront par des pleurs inconsolables. Ils pourront également refuser d’être pris dans les bras et avoir une température très élevée. Ce sont des symptômes de la méningite. Dans des cas plus graves, la méningite s’indique par  une trouble de conscience, une crise d’épilepsie et une agitation lors d’une forte fièvre.