Qu’est-ce que la méningite ?

la méningite

Avez-vous de la nuque rigide, de la fièvre, des maux de tête accompagnés de vomissures ? Méfiez-vous car ces symptômes sont ceux de la méningite. Les modes de contagion de la méningite (bactérienne, chronique ou virale) sont bons à savoir pour ne pas la contracter, si vous avez des proches qui en souffrent.

Ce que c’est que la méningite

La méningite est une irritation des membranes qui entourent le cerveau, que nous connaissons tous aussi sous le nom de méninge (à partir duquel est tiré le nom méningite). Cette irritation est souvent exprimée par une infection pouvant être causée par une bactérie, un virus ou bien par un autre agent. La méningite bactérienne (méningococcique, à Listeria ou autres) est beaucoup plus sérieuse que la méningite virale. Un traitement d’urgence des personnes qui en souffrent est alors sollicité. La méningite est dite chronique lorsque celle-ci se prolonge jusqu’à un (01) mois ou plus et donne lieu au développement d’une inflammation des membranes recouvrant le cerveau et la moelle (méninges) épinière et de l’espace chargé de fluide entre les méninges.

La contagion de la méningite bactérienne

Les sécrétions de la gorge ou du nez de la personne qui en souffre transmettent la méningite bactérienne. Baisers, éternuements, toux, crachats et salives, partage de choses (nourriture, jouets…), etc, les menaces de contagion de la méningite bactérienne sont grandes. A titre d’illustration, une personne se situant à moins d’un (01) mètre du patient peut contracter cette affection, par les postillons. C’est la raison pour laquelle, tous ceux et celles qui ont été proches de lui doivent être traités à l’aide d’antibiotique. Mais il faut signaler que pour la méningite à Listéria, une femme enceinte qui en souffre peut la transmettre au fœtus.

La méningite chronique

La méningite chronique est causée par de nombreuses infections et pathologies qui sont responsables d’une irritation. L’existence d’une défaillance du système immunitaire accroit la menace de contraction d’une méningite chronique. La méningite chronique a des symptômes similaires à ceux d’une méningite bactérienne, à savoir : des maux de tête, une raideur de la nuque, une fièvre et des vomissements. Mais il y a également d’autres symptômes de cette maladie qui sont : le dédoublement de la vision, le déficit acoustique et la confusion. Souvent, des tests d’imagerie médicale comme une Imagerie par Résonance Magnétique ou IRM au niveau de la tête et une ponction lombaire avec examen du liquide céphalorachidien sont réalisés, pour diagnostiquer cette affection. La cause sera alors traitée.