Le vaccin contre les méningites

vaccin contre les méningites

La vaccination est un moyen de repousser les méningites, une maladie transmissible peu fréquente mais qui peut provoquer des séquelles importantes. Le Prevenar 13 est un vaccin contre cette affection. Ci-dessous des informations sur ce vaccin efficace dans la prévention des méningites et quelques lignes se portant sur l’intérêt de se faire vacciner contre cette maladie.

Le vaccin Prevenar 13 : contre les méningites

Le vaccin Prevenar 13 est ordonné pour une immunité agissante contre les contagions invasives à pneumocoques (septicémies et méningites), les otites moyennes aiguës chez les nouveau-nés et les enfants jusqu’à 17 ans, et les pneumonies. Le vaccin Prevenar 13 est aussi ordonné chez les adultes à partir de 18 ans et même les personnes âgées, pour l’immunisation active contre ces infections. Notez cependant que chez les tout-petits, la vaccination contre les pneumocoques, ces bactéries pouvant causer les méningites, est ordonnée à l’âge de 02 mois, mais pas à 1 mois et 1/2. Aussi, cette vaccination n’est-elle ordonnée qu’à ceux qui présentent certains facteurs de risque, mais pas systématiquement à tous les enfants, adolescents, jeunes et adultes.

Nous avons intérêt à nous faire vacciner contre les méningites

Les méningites se rangent parmi les maladies dont la transmission est favorisée par la promiscuité. La bactérie qui en est responsable se transmet par la salive, les postillons et la toux. Bien que nous nous sentions en bonne santé, il se peut que nous soyons de porteurs sains de cette bactérie. En effet, cette dernière peut se nicher dans notre organisme sans en être pathogène. Particulièrement, les adolescents peuvent être des « réservoirs » à méningocoques, ces bactéries pouvant causer les méningites, sans même ressentir le moindre malaise. Pour nous aider à nous protéger contre cette maladie grave et pour que nous ne la transmettions à notre entourage, des vaccins contre les méningites ont été mis au point.

Des informations en réponse aux questions que nous nous posons sur le vaccin contre les méningites

Le vaccin contre les méningites peut être réalisé le jour même où l’enfant est vacciné contre la rougeole-oreillons-rubéole. Les réactions sont peu fréquentes et non graves. Dans de rares cas, après la vaccination,  une douleur ou une rougeur au point de la piqûre, une fièvre passagère ou des maux de tête peuvent apparaître. Mais dans la majorité des cas, aucun effet secondaire majeur n’est à craindre. Il n’y a pas de contre-indication, en dehors d’allergies rares aux composants du vaccin. Le Prevenar 13 s’avère efficace dans la prévention des méningites. Ce vaccin s’attaque au pneumocoque qui est la première cause de méningite chez l’enfant de moins de deux ans.