Comment soigner la méningite virale ?

la méningite virale

Les méningites bactériennes demandent un soin particulier. Pour soigner les méningites virales, par contre, un traitement symptomatique suffit. Si vous avez un proche qui est atteint d’une méningite virale, découvrez ci-dessous ce qu’il faut faire. Bien sûr, évitez l’automédication. Ces renseignements sont à titre informatif. Avant tout traitement, allez chez votre médecin.

Qu’entend-on par méningites virales ?

Les méningites virales peuvent être provoquées par de nombreux virus qui se diffèrent les uns des autres. Le groupe des entérovirus en est le plus courant. On compte environ 80 sortes d’entérovirus. Généralement, les virus responsables de ces méningites ne donnent pas d’effet inaccoutumé ou entraînent juste de légers signes de rhume, grippe, maux de gorge, congestion nasale et raideur de la nuque. Différemment des méningites bactériennes qui sont sérieuses, les méningites virales sont sans gravité et n’exigent pas de soin particulier. Elles se présentent sous une irritation des méninges qui s’explique par une hypersécrétion de liquide céphalo-rachidien, ce qui a accroit la compression dans l’espace méningé. Ici, il n’y a pas d’infection bactérienne. Les méningites virales sont également connues sous les appellations suivantes : méningites lymphocytaires aiguës soignables et méningites à liquide clair.

Les causes des méningites virales

Nombreux sont les virus qui peuvent provoquer des méningites virales. Nous pouvons citer, entre autres : les virus des oreillons, de la rougeole, de la rubéole, de la varicelle, de la poliomyélite, les coxsackies, les ECHO virus, le virus de l’herpès, la mononucléose infectieuse et l’adénovirus. Certains champignons et parasites peuvent aussi causer des méningites virales. Ce sont ceux des : toxoplasmose, paludisme, trypanosomiase, mycoses, mycoplasmes, syphillis, brucellose, leptospiroses, tuberculoses et bien d’autres. Les méningites virales peuvent être associées à une réaction méningée à un processus de voisinage comme : la leucémie, la tumeur cérébrale, la mastoïdite, l’otite, l’abcès cérébrale…

 Comment traiter les méningites virales ?

Les méningites virales ne requièrent pas la prise d’antibiotiques. Un soin symptomatique est suffisant, étant donné que la plupart des virus qui causent les méningites n’ont pas de traitements particuliers. De plus, ces pestilences sont souvent bénignes. Un soin antidouleur comme la prise de paracétamol et le repos au lit sont suffisants. Pour augmenter le confort des tout-petits et raccourcir l’évolution de la maladie, les remèdes suivants peuvent être ordonnés : le pyrogenium, l’arsenicum album, le gelsemium, la belladona et l’apis. Par contre, une médication antivirale par l’acyclovir est obligatoire dans le cas d’une méningo-encéphalite herpétique qui est une infection par l’Herpès simplex virus.