Comment éviter la méningite ?

éviter la méningite

Les différents vaccins faits pendant l’enfance immunisent contre plusieurs maladies, y compris une méningite aigüe. Néanmoins, des précautions sont également à prendre. Sachez alors les bons gestes pour éviter de contracter une méningite aigüe, cette maladie qui peut être mortelle pour la personne qui en souffre. Découvrez les détails !

Pourquoi prévenir la méningite aiguë ?

La méningite aiguë est grave et peut être mortelle, si le malade n’est pas bien traité. C’est justement pour éviter cela que nous devons être prudent et être en connaissance des préventions de la méningite. En tant que parents, surtout, il est très important de prévenir la maladie et de faire très attention, notamment lorsque les différents symptômes de la maladie apparaissent chez l’enfant. En effet, la plupart du temps, ce sont les plus petits et les plus jeunes (bébés, enfants et adolescents) qui sont les plus vulnérables à la méningite. Les préventions faites n’empêchent pas totalement la contraction de la méningite mais réduisent grandement les risques d’en attraper.

Le vaccin et l’antibiotique, pour combattre une méningite aigüe

La vaccination est une protection à long terme car tous les vaccins sont faits dans les deux premières années d’un enfant. Par contre, la prise d’antibiotique est une protection à court terme, étant donné que les médecins nous en ordonnent lorsque l’épidémie se propage déjà. Chaque pays a son propre calendrier de vaccination. Et les parents doivent respecter ce calendrier. Le vaccin est une substance qui permet d’immuniser un individu contre une maladie microbienne telle une méningite aiguë. Les bébés sont vaccinés contre le pneumocoque, l’Haemophilus influenzae de type b (Hib) et le méningocoque. Dans les 48 heures qui suivent un contact avec un malade, il faut prendre un antibiotique dont les plus efficaces, pour éviter de contracter une méningite, sont : la Rifampicine ou le Ciprofloxacine comprimé et le Ceftriaxone injectable.

Les hygiènes de base, une alternative au vaccin pour éviter la méningite aigüe

Mis à part le vaccin et l’antibiotique prescrit par le médecin, quelques mesures de protection sont à prendre afin d’éviter d’être atteint de la méningite aiguë. Ces mesures sont les suivantes :

–          Le lavage fréquent des mains avec du savon,

–          La désinfection des objets communs comme les jouets et les divers ustensiles, ainsi que des biens et endroits publics comme les fontaines, les toilettes… avec du nettoyant telle de l’eau de javel,

–          L’isolation ou l’hospitalisation du malade,

–          Le non partage des choses qui touchent la salive du malade, à savoir les brosses à dents, les boissons, les aliments, les brillants à lèvres, cigarettes…

–          Pour le patient, l’éternuement dans le creux du coude et le mouchage avec un mouchoir mais pas avec la main.